Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Miss Lili's adventures

Mes contes (attention, ceux présentés ici ne sont pas destinés aux tout-petits, bien que certains soient adaptés), coups de coeur, découvertes, chroniques de sexytude (ce qui nous fait craquer, ce qui rend l'autre attirant). Bonne lecture !

C'est triste, et beau...

Publié le 28 Avril 2012 par misslilisadventures dans Sur mon chemin...

Quand je suis triste, j'aime beaucoup écouter des chansons tristes. 

Je me sens moins seule dans ma douleur. Ca m'apaise... 

 

Quand quelqu'un que j'aime est triste, ça me touche. Alors, j'ai envie de la/le consoler. 

 

Le problème, c'est que, comme moi, beaucoup n'osent pas partager cette émotion de peur de déranger l'autre. Les gens ne prennent plus le temps de se consoler. 

 

J'ai dit non à mon médecin il y a quelques années quand il a voulu me prescrire des médicaments.

Je n'ai pas voulu ne plus sentir. Ma tristesse est l'autre face de l'amour que j'ai eu. Je ne veux pas l'effacer, la déconnecter, car pour ce faire, me déconnecter également de ce même amour. 

Je ne veux pas. 

Alors, j'écoute des chansons tristes, des chansons qui pleurent avec moi, j'écoute des chansons qui me bercent, comme une caresse... 

 

Je pleure. Les larmes apaisent le feu de la douleur. 

 

"Le soleil vient après la pluie." 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour pas replonger ensuite : 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

Le Plaisir d'offrir.

Publié le 27 Avril 2012 par misslilisadventures dans All I need is love ! :o)

J'aime bien faire des cadeaux. 

J'aime bien connecter les gens entre eux.

J'aime bien faire découvrir de nouvelles choses à des gens que j'aime, ou juste leur faire plaisir. 

 

Si j'peux pas offrir un objet, j'offre du temps, c'est précieux le temps. 

 

Les gens ont de moins en moins de temps à partager avec ceux qu'ils aiment...

Ou alors, peut-être, horreur, n'ont-ils même plus le temps d'aimer?

(RHAAAAAAAAAA (cri d'effroi) )

 

Peut-être... 

Aimer, ça peut faire mal. 

Aimer, ça peut faire peur. 

Aimer, ça peut tout chambouler et à la fin, on s'y retrouve plus, et on chavire, et rhoooo lala... 

Aimer, ça donne le tourni, ça tangue en dedans. 

Aimer, ça emballe le palpitant. 

Aimer, ça emporte, haut dans le ciel ! 

Aimer... 

 

Ca me rappelle un truc lu sur Facebook il y a quelques jours : 

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse,

je vous propose d'essayer la routine...

Elle est mortelle." 

 

Aimer, c'est tomber, mais en apesanteur. 

C'est cool, on peut voler ! :) 

commentaires

"J'ai le trac."

Publié le 27 Avril 2012 par misslilisadventures dans Concerts etc...

Qui n'a pas eu cette sensation une fois dans sa vie, que ce soit avant de prendre la parole à l'école, ou avant de monter sur scène pour les artistes ?

Une drôle de sensation, pas tellement agréable... et pourtant... 

Un spectacle sans avoir le trac, cette boule dans le ventre... beaucoup d'artistes n'aimeraient pas. 

 

- "J'ai le trac." M'a dit une amie tout à l'heure. 

- "C'est normal". 

 

Puis, je me suis mise à y réfléchir... C'est quoi au juste ce trac qui nous vrille le bide avant chaque concert, chaque montée sur scène? 

C'est quoi ce noeud, cette boule au ventre?

 

Il y a quelques temps, un ami musicien m'a parlé de l'énergie à envoyer au public afin d'en recevoir en retour. Donner pour recevoir... 

Et si c'était ça ? Si c'était une sorte de réserve d'énergie, un stockage que l'on fait pour pouvoir le lâcher ensuite sur scène ? Un peu comme lors d'un démarrage en côte en voiture, où on enclenche la première avant de déserrer le frein à main. On sent la pression monter à l'intérieur, mais il n'est pas encore temps de faire sauter le couvercle. On se met en condition... et... action ! 

 

Une fois le spectacle lancé, la salle se chauffe, et peu à peu, ça circule. Le public reçoit... et donne. C'est magique. C'est beau. Ca fait du bien. 

 

Bon, ben, j'm'en vais expérimenter ça ce soir depuis le public ! :)

 

En tant que public, que vais-je ressentir ? 

commentaires

Merveilleux le chemin de Han Shan

Publié le 17 Avril 2012 par misslilisadventures dans All I need is love ! :o)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ae/Kanzanjittokuzur.jpg/125px-Kanzanjittokuzur.jpg

 

Han Shan

 

 

"une fois à Han shan les dix mille affaires cessent 

plus aucune pensée fugace ne s'accroche au coeur

oisif, sur un rocher j'inscris mes poèmes,

accordé au flux, comme une barque sans amarre"

 

Han Shan, Merveilleux le chemin de Han shan.

(Moundarren : 1985 et 1992, p. 75)

traduction de CHENG Wing fun, et Hervé COLLET

 

J'ai envie de partager mon amour de ces poèmes, et en même temps, je ne vois ce que je pourrais dire de plus que : bonne lecture ! 

En ce qui concerne cette traduction : 

1) C'est une édition bilingue chinois, et donc, la traduction est proche de la rythmique initiale des poèmes. 

2) J'aime bien les éditions Moundarren et ça fait jamais de mal de soutenir un petit éditeur. Bon, après, ya d'autres rares traductions disponibles. Après, c'est comme tout texte traduit, c'est parfois bon d'avoir plusieurs traductions à recouper pour retrouver les subtilités de sens du texte original. Surtout en ce qui concerne les poèmes... 

Je ne sais pas si la traduction de Gary Snyder est encore dispo en anglais. Si c'est le cas et que vous voulez m'offrir un chouette cadeau : je suis preneuse ! :)

 

Bon, à part ça, j'ai mis en lien la page Wiki sur lui. Il était l'un des poètes préférés de Jack Kerouac et Gary Snyder. Il est considéré comme une incarnation de Manjushri dans certaines contrées d'Asie. 

Pour faire court, Manjushri c'est la sagesse libératrice. L'épée de connaissance qu'il porte à la main pénètre au travers de l'illusion et révèle le fond même de la réalité. Toutes les options s'offrent à nous : nous sommes libres de choisir, de changer. Rien n'est figé. 

Son mantra : OM AH RA PA TSA NA DHI

 

http://www.bodhicharya.org/wp-content/uploads//2010/09/manjushri_1.jpg

 

 

 

 

commentaires

"Peaces" : un câlin en musique

Publié le 16 Avril 2012 par misslilisadventures dans All I need is love ! :o)

Pour changer un peu des livres, un peu de musique ! 

 

http://www7.noomiz.com/photosblog/Joolsy/45792623b6c23163d3b5d4c69d410cbc.png

 

A écouter sans modération (contre-indiqué avant d'aller travailler pour les croque-morts, CRS... et les professions où on n'est pas sensé faire étalage de sa joie.). 

 

Indications :

Comme pour les câlins. Prescrit en cas d'absence de bras accueillants à proximité. Peut aussi être utilisé en cas de présence des dits bras, parce que c'est cool aussi de partager des doux moments à deux (ou plus). 

 

Effets secondaires possibles : 

Donne envie de sourire dès le matin (ça marche le soir aussi, et en cas de réveil intempestif en milieu de nuit, je teste teste en direct), apaise les gros chagrins, en bref, fait du bien ! 

Effet Totto-chan* couramment observé à la première écoute, avec crispation de la main de la personne touchée sur le CD.

 

Réaction d'un ami à qui j'ai fait écouter :

"Hey, cool, merci !" 

J'y ai laissé mon disque. 

Que dire de plus ? 

Viendez l'écouter en concert, faites passer le CD, le mot, le lien, l'info. 

 

La preuve par le son ici.  

Et un bonus, pour la route : "A will for you". (Même auteur, autre projet). 

Et si vous aimez "liker" : la page facebook

 

* sourire heureux qui illumine le visage des gens, comme si j'avais réveillé d'un coup le ch'tit enfant qui dort en eux, sauf que c'est pas moi, c'est la musique, et ça fait chaud au coeur, et quand les gens que j'aime sont heureux, et ben, ça me fait chaud au coeur aussi, et c'est cooooooooooooool ! Par contre, juste, prévoyez d'y laisser le CD. Vous auriez le coeur d'arracher son doudou à un enfant ? Tout pareil. En pire. 

commentaires

Le Petit Prince de Saint-Exupéry

Publié le 15 Avril 2012 par misslilisadventures dans All I need is love ! :o)

http://www.gallimard-jeunesse.fr/var/storage/images/product/baf/product_9782070612758_244x0.jpg

 

 

Bon, oki, ça peut sembler évident. Mais n'empêche : Le Petit Prince reste l'un des plus beaux livres jamais écrits. En plus, il a été traduit dans tout plein de langues, et ça veut donc dire que ça fait un super cadeau pas cher, même pour des amis étrangers. 

Le renard est mon personnage préféré. Selon une amie prof de français, c'est le personnage préféré de beaucoups de lecteurs. 

 

- Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi ! 

- Que faut-il faire? dit le Petit Prince.

- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'oeil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t'assoir un peu plus près... 

(...)

Mais si tu viens n'importe quand, je ne saurai jamais à quelle heure m'habiller le coeur... Il faut des rites.

(...)

On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux. 

(...)

Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. 

 

Ce ne sont que des citations. Les citations, ça permet juste de tester la saveur d'un roman, mais ça n'est pas le roman pour autant. Le reste du livre est porté par le souffle de l'amitié. 

Un homme se souvient de ce que c'est "aimer". Et ça fait du bien de se souvenir avec lui. Ca réchauffe le coeur. 

Un beau cadeau donc, à faire à des amis, des gens que vous aimez, des gens que vous aimeriez apprivoiser, aussi, et avec lesquels vous ne savez pas comment entrer en contact (ça arrive, ça, des fois... :) ). 

 

Un livre pour dire "je t'aime", "je tiens à toi", "tu n'es pas n'importe qui pour moi". 

 

Bonne lecture ou relectures !

 

 

 

 

commentaires