Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Miss Lili's adventures

Mes contes (attention, ceux présentés ici ne sont pas destinés aux tout-petits, bien que certains soient adaptés), coups de coeur, découvertes, chroniques de sexytude (ce qui nous fait craquer, ce qui rend l'autre attirant). Bonne lecture !

Totto-chan, la petite fille à la fenêtre. Tetsuko Kuroyanagi

Publié le 15 Mars 2012 par misslilisadventures in All I need is love ! :o)

 

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/POC/P3/9782266166058.JPG

 

Un livre en tous points merveilleux. 

Un qui rappelle ce que c'est l'école. Un qui redonne foi en la vie, le goût d'apprendre.

C'est possible. Ca l'a été au Japon avant la seconde guerre mondiale, ça l'est aussi chez nous maintenant. 

Ca se lit tout seul. 

C'est génial pour rassurer les enfants turbulents mécompris par leurs professeurs. 

C'est génial pour rassurer les parents de ces enfants. 

C'est génial pour redonner espoir et envie aux enseignants déprimés, et démotivés. 

C'est génial pour tous et toutes, parce que c'est touchant, et drôle et que ça fait du bien ! 

Je l'ai offert à tout le monde pendant un an, sans distinction aucune. Je n'ai reçu que des remerciements. Vous savez, ceux qu'on n'attend généralement pas quand on offre un livre, parce qu'on n'est jamais trop sûr que ça plaise... ceux d'APRES la lecture... 

Et ben, si vous hésitez : n'hésitez plus ! En plus, il est édité en poche. Pas cher ! 

 

Extraits :

 

"La nouvelle école"

(...) 

- Il pousse dans la terre, ce portail, dit Totto-chan à sa mère. Bientôt, à force de grandir, il dépassera sûrement les poteaux télégraphiques ! 

(...)

Les uns à côté des autres, six wagons désaffectés faisaient office de salles de classe. Totto-chan se crut en plein rêve. "Une école dans un train?..."

Dans le soleil du matin, les vitres des wagons étincelaient, tout comme les joues de la fillette qui les regardait avec un même éclat dans les yeux. 

 

Un peu de pédagogie : 

"La rythmique"

Méthode éducative particulière fondée sur le rythme et conçue par Jaques-Dalcroze. 

p. 107 : Ainsi, la rythmique, dont le but premier était de donner le sens du rythme à l'esprit et au corps, permettait à l'un d'être en harmonie avec l'autre et, finalement, d'éveiller l'imagination et de développer la créativité.

P. 108 : célèbre formule souvent rappelée par le directeur de l'école Tomoe : "Rien n'est plus à craindre en ce monde que d'avoir des yeux incapables de voir la beauté, des oreilles incapables d'apprécier la musique, un esprit incapable de saisir la vérité et un coeur incapable de s'enflammer".

 Bon, je passe les description drôlissimes des expériences vécues par l'auteure enfant. Autant vous laisser découvrir, savourer, lire, relire, rerelire, offrir... ce suberbe livre. 

 

Pour ceux qui aiment les chiffres, quand j'ai acheté mon exemplaire, il avait déjà dépassé les 8 millions d'exemplaires vendus ! Qui a dit que "les masses" ne savaient pas ce qui est bon ? ;)

Commenter cet article