Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Miss Lili's adventures

Mes contes (attention, ceux présentés ici ne sont pas destinés aux tout-petits, bien que certains soient adaptés), coups de coeur, découvertes, chroniques de sexytude (ce qui nous fait craquer, ce qui rend l'autre attirant). Bonne lecture !

P & D épisode 1 : Le réveil de la Princesse

Il était une fois une belle princesse endormie dans un château, au milieu d’une grande forêt enchantée…

Un prince vient à passer, en voyant les tours du château dépasser de la cime des arbres, tout là-bas au loin, il se dit que ça pourrait être sympa d’y faire un tour… Il commence à couper les ronces et les broussailles, se frayant un chemin au travers de l’épais sous-bois. On dirait que personne ne s’est aventuré dans ces fourrés depuis de longues années… Il avance péniblement. Il lutte bravement contre les épines qui s’accrochent à ses vêtements. Il se fait piquer par des araignées, il sent des serpents glisser sur ses bottes de cuir épais (heureusement !). Il se dit que la forêt est bien grande et laissée à l’abandon… le château a l’air de belle facture. Si ce n’est à personne, ça lui ferait une superbe conquête à moindre frais !

Il parvient enfin à la porte du château, enfin, à la porte des cuisines. Elle n’est pas fermée, et aucun sors ne semble en défendre l’entrée. Il traverse les couloirs, les salons. Il grimpe prestement le grand escalier, et entreprend d’explorer les chambres. Elles sont inusitées, et pourtant, le ménage vient d’être fait. « Etrange » se dit-il « je n’ai pourtant rencontré aucun domestique… Serais-je dans quelque château enchanté ? Mais alors, il y a peut-être une belle princesse enfermée quelque part… »

Il s’émoustille, et se met à ouvrir les portes les unes après les autres, de plus en plus vite… courant presque… arrivé devant la dernière porte, il fait une pause. Il reprend son souffle. Et si celle-ci aussi était vide ? Non ! Ce serait trop dommage !

Il ferme les yeux, ouvre la porte en grand, et « waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaouhhhhh ! » elle est d’une beauté à couper le souffle. Il s’approche doucement du lit, sans faire de bruit, et, tendrement, amoureusement, il se penche sur elle pour l’embrasser et la sortir du charme où elle est plongée… Alors, la princesse ouvre les yeux, et le voyant penché sur elle, elle lui passe son épée à travers le corps.

« Malappris !  En voilà des manières de rentrer ainsi dans la chambre d’une jeune fille ! »

La Princesse se lève ensuite, fait glisser le corps sur le tapis au pied de son lit, et récite une formule magique : « Tapis, petit tapis, emmène-moi au-delà des mers et des monts, là où pousse le gazon vert des prés d’Ailleurs. » (car comme chacun sait, Ailleurs, l'herbe est plus verte !)

Alors, le tapis frémis et se détache lentement du sol (c’est le matin, sa trame est encore empesée par le sommeil), puis, il sort par la fenêtre et accélère.

« Là, près du pont, ce sera parfait ! » La Princesse descend, s’avance d’un pas pesant sur le petit pont de bois et soudain, surgit un horrible troll griffu ventru qui pue.

- Qui marche sur MOOOOOON pont ?

-  Je suis la Princesse du château tout là-bas. Je vous apporte le petit déjeuner. J’ai eu comme un léger problème au réveil : un prince s’était introduit dans ma chambre. Je n’ai eu d’autre choix que de l’occire. Je me suis dit que vous ne deviez pas avoir souvent l’occasion de vous régaler d’un mets aussi raffiné.

Le troll est flatté de tant d’égards. C’est la première fois qu’une belle Princesse lui offre un cadeau. Voir même, la première fois qu’il parle à quelqu’un sans le dévorer ensuite… Les temps changent.

- Et vous avez bien fait ! Effectivement, c’est la première fois que je mangerai du prince !

- Il faut faire un vœu alors !

-  Je souhaite avoir l’occasion d’en remanger un jour !

- A mon humble avis, ça ne saurait tarder. Quand les gens vont apprendre qu’un prince a disparu dans la forêt enchantée… tous les crétins écervelés vont se précipiter en quête d’émotions fortes. Il va peut-être falloir que je songe à piéger les accès d’ailleurs… sinon, m’est avis que je vais avoir souvent de la compagnie à mon réveil !

- Et bien… au besoin, je me ferai un plaisir de venir passer une quinzaine sous votre pont-levis. Ca me permettrait de bronzer un peu.

- Soit. Bienvenu au château donc. Au plaisir !

 

La Princesse remonte sur son tapis et file au château.

La nouvelle s’est déjà répandue… Les nouvelles vont vite quand il s’agit de belles princesses et de forêt… et de vilain dragon ! Enfin. Quand il est réveillé. Au loin, les chemins poudroient déjà sous les sabots de fiers destriers harcelés par des princes pressés d’en découdre.

« Et bien, ça promet ! » pense-t-elle en redescendant vers la fenêtre de sa chambre…

 

Pour les commentaires et autres trucs et bidules en prime, c'est ici que ça se passe ! 

 

 © Adler Caroline, Contes de sang et d’os, Paris, juillet 2011