Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Miss Lili's adventures

Mes contes (attention, ceux présentés ici ne sont pas destinés aux tout-petits, bien que certains soient adaptés), coups de coeur, découvertes, chroniques de sexytude (ce qui nous fait craquer, ce qui rend l'autre attirant). Bonne lecture !

P & D épisode 2 : Blanche-Neige vs Crapaud

Publié le 22 Juillet 2012 par misslilisadventures in La Princesse et le Dragon

 

« Il était une fois un prince transformé en crapaud par une vilaine sorcière… »

 

-         Planquez-moi ! Viiiiite ! Elle arrive !

-         Qui a parlé ? demande la Princesse.

-         Moi ! répond le crapaud à ses pieds.

-         Depuis quand ça parle un crapaud ?

-         Et elle a un livre de contes dans les mains… répond le crapaud, blasé.

-         Tu sais ce qu’elle te dit ? répond la Princesse levant le livre bien haut, prête à l’écrabouiller.

 "Crapaaaaauuuuuuuuud ! Youuuuuuhouuuuuuuu !"

-         V’là autre chose. C’est qui la pétasse qui hurle ainsi dans mes bois ?

-         Elle. Siouplé, planquez-moi. Promis. Je le referai plus. J’ai pas fait exprès. Elle était si jolie, allongée dans son cercueil… J’ai pas pensé à mal. Et pis là, paf. Elle se réveille, et elle me prend pour son prince. Et c’est là que recommencent les embrouilles.

-         J’ai pas tout compris. Bon, tu peux la tenir à distance le temps que je pige de quoi il retourne ? demande la Princesse au Dragon.

-         Ok. Répond le dragon

(C’est chiant à écrire les dialogues. Pour plus de clarté, je vais donc procéder comme suit :

D : Dragon

P : Princesse

C : Crapaud 

B : Blanche-Neige, car c’était elle ! Si. Puisque je vous le dis. Le prince était un crapaud. Et pis flûte, c’est moi qui raconte l’histoire, si vous êtes pas contents, ya les commentaires pour râler. Hop.

 

Je reprends donc mon récit :

P : Raconte.

C : Donc, je saute sur son ventre pour la voir de plus près, et là, elle se redresse d’un coup et me crache un morceau de pomme à la figure. J’ai eu une de ces trouilles ! Et puis elle me voit et elle dit « merde ! bien ma veine ça ! réveillée par un prince Crapaud ! C’était pas prévu au contrat ça ! Crapaud ! Joli crapaud ! Viens ici que je te bisouille ! »

P : Et ? Tu veux pas redevenir un prince ?

C : Nan. Ils m’font chier. Je me suis transformé pour me faire la malle, et j’suis pas prêt d’y retourner, croyez moi ! Font chier les sujets. Toujours à venir se plaindre ! Pis c’est chiant la vie de prince. « fais pas ci ! fais pas ça ! Tenez-vous droit ! Un prince ne met pas les doigts dans son nez ! Un prince n’a pas le droit de bailler quand il se fait chier. Un prince ne dit pas chier… » Pis bon. C’est pas tout. Qui me dit qu’une fois redevenu prince, elle va pas me bouffer la gueule votre princesse ! On me la fait pas à moi ! Une nana dans un cercueil qui se réveille d’un coup, c’est louche.

P : Juste une question quand même…

C : Azi.

P : Mais… tu t’en étais rapproché pour quoi au juste ?

C : Ben… Elle est jolie quand même. Très.

P : Oh. Et ?

C : Ben… j’avais bien envie de l’embrasser…

P : Et ?

C : Et elle me flanque la frousse avec ses bisous d’amour à me transformer.

P : Ah. C’est con ça. Parce que tu lui as quand même sauvé la vie.

C : J’l’ai pas fait exprès.

P : Oui, mais voilà : c’est fait.

C : On peut pas lui faire bouffer une autre pomme ?

P : Tu rigoles j’espère ?

C : J’disais ça comme ça…

D : Vous pressez pas surtout ! Elle est top la princesse ! Elle fait des câlins d’enfer !

C : Hein ? Comment ça des câlins ? A qui ça elle fait des câlins ? Nan mais oh ! Ca va pas du tout ça. Hé, mais c’était après moi qu’elle était sensée courir ! Nan mais. Nan, mais de toutes façons, les nanas, c’est toujours la même chose. Dès qu’on a le dos tourné, elles vont voir ailleurs !

P : Ce qui faut pas entendre !

C : Ben quoi ? J’ai dit que je voulais pas redevenir prince, j’ai pas dit que je l’aimais pas !

P : Ouep… Ben, c’est pas gagné c’t’histoire…

C : Et c’est à qui qu’elle fait des câlins ? Hein ? Attention hein ! Faut pas me chauffer moi !

P : Ca tombe bien, c’est mon dragon.

C : Dragon ?

P : Oui.

C : Vous avez bien dit « dragon » ?

P : Oui.

C : Ok. Ouais, mais là, c’est pas pareil. Un dragon, c’est pas comme si c’était un autre prince… tout ça… On n’a jamais vu un dragon avec une princesse.

P : Ben, si, mais pas comme ça, non. On n’a jamais vu une princesse avec un crapaud non plus… Ya un moment, ta princesse, elle va en avoir marre de te courir après. En plus, ya pleins de princes dans la forêt.

C : Ah oué ?

P : Oué. Ils viennent affronter le dragon. Je serais toi, n’empêche, je me méfierais. Ta princesse, elle a l’air d’avoir des goûts bizarres. Pour peu qu’elle finisse par s’y attacher… D’ailleurs, c’est vrai ça, oh ! J’ai pas envie d’avoir une nana dans les pattes moi ! Allez, zou. Tu vas pas faire ta chochotte. Tu vas chercher ton bisou, au pire, on vous fait une cabane au fond des bois, et pis on n’en parle plus.

C : Et si elle m’aimait pas ?

P : Mais si elle t'aime ! Et puis, si elle t’aime pas, ça marchera pas. Et si elle t’aime, elle en aura rien à faire que tu sois beau et fort. Zou !

C : Hé, mais qui a dit que je suis beau et fort ?

P : Son amour. Ca transforme tout. Bon, arrête de biaiser, tu m’énerve là, et j’ai mon livre de contes qui commence à peser…

C : Ok, ok… j’y vais… pas la peine de s’énerver ! Vous êtes super impatientes les princesses… purée… Qu’est-ce qui m’a pris de venir me planquer ici ?

P : Ca a quel goût le crapaud ?

D : Chais pas. Jamais goûté. C’est trop petit.

C : Sans ça… sympa la clairière. Une cabane dans les bois, c’est ça ?

P : C’est cela oui.

C : Bon… ben… ravi de vous avoir connue.

P : Nan, mais il s’agit juste d’un baiser, tu vas pas mourir non plus !

C : ça reste à prouver ça.

P : Allez.

C : Quand faut y aller…

 

Le crapaud s’approche doucement de Blanche Neige. Elle se penche au dessus de lui, et lui fait un petit bisou tout doux. Et là : oh magie de l’amour : il se transforme en un beau jeune homme souriant et d’une attraction redoutable pour la princesse qui vient de passer plusieurs mois seule gardée par des vieux nains dans une cabane au fond des bois. Du coup, elle n’y tient plus, et elle se jette sauvagement sur lui, et lui, il crie fort fort fort « j’vous l’avais bien dit ! Au secours ! »

D : On n’y va pas ?

P : Nan, laisse. Il dit tout le temps le contraire de ce qu’il pense.

D : Ah ? t’es sûre.

C : AAAAAAaaaaaaaahhhh, oh… hihihi !

D : Ils pourraient aller faire ça ailleurs quand même !

P : T’as qu’à aller faire le guêt. Au moins, ça change de leurs jérémiades. J’vais construire une cabane au fond des bois moi. Ca va me défouler.

D : Ah oué ? T’as de l’énergie en trop ?

P : Ben, je te signale que ça fait un bout de temps qu’on est ici tous les deux, et qu’à part les bourrins chasseurs de dragons, j’ai pas vu passer grand-monde…

D : C’est pas faux.

Sur ce, la Princesse partit construire une cabane au fond des bois.

 

Fin de l’épisode d’aujourd’hui.

 

 

© Juillet 2012, Caroline Adler

Commenter cet article